La guerre du «Meilleur kebab de Paris» fait rage au sein d'une même famille... et finit au tribunal

0 Просмотры
Издатель
Un litige judiciaire oppose ces deux kebabs de la rue des Batignolles, dans le XVIIe arrondissement, tenus par des membres d’une même famille. En 1991, Hasan Kaya et son frère ouvrent un petit restaurant de kebab au numéro 43. Au fil des années, l’enseigne gagne en popularité et la file d’attente pour venir déguster « le meilleur kebab de Paris » s’allonge. Mais depuis la mi-mai, c’est au numéro 45 que les amateurs de döners se pressent, là où Ozcan et Ercan, les neveux d’Hasan, ont ouvert leur propre restaurant de kebab. L’oncle, qui gère le kebab historique à la devanture bleue, accuse ces neveux d’avoir ouvert leur restaurant sans l’en informer. « Ils étaient mes salariés depuis 2013. Et sans rien me dire, ils ont acheté ce local », nous raconte Hasan Kaya, qui a décidé de licencier ses neveux. Dans un article publié sur notre site, l’avocat des deux neveux explique que l’oncle était au courant du projet de ses neveux : « Evidemment que leur oncle était informé. Plusieurs témoins le confirment ».
Категория
RAGE 2
Комментариев нет.